Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Sections

Consider the world interacting

  • Logo CNRS
  • Logo ENSL
  • logo-enssib.jpg
You are here: Home / IXXI / Élection du comité de pilotage 2021

Élection du comité de pilotage 2021

 

Role et composition du comité de pilotage

Le comité de pilotage a pour rôle d'évaluer les projets déposés lors de l'appel annuel de l'IXXI. Le comité de pilotage est composé de 15 membres. Afin de garantir que les expertises du comité de pilotage recouvre les disciplines représentées à l'IXXI, il est structuré en 12 collèges disciplinaires

Organisation des élections

Les élections du comité de pilotage de l'IXXI se dérouleront 31 mars au 6 avril. Douze membres sont à élire. Les 3 autres seront nommés par le directeur de l'IXXI pour équilibrer les collèges disciplinaires et la représentation des tutelles de l'IXXI.

Tous les membres de l'IXXI sont appelés à voter. Ils recevront deux mails. Le premier contiendra le code de vote : ce code sera nécessaire pour entrer dans l'isoloir virtuel. Le second contiendra un mot de passe : il sera demandé pour déposer le bulletin dans l'urne.

Collèges

les collèges incluent les disciplines suivantes :

 Mathématiques  Sciences de l’information, informatique  Sciences physiques
 Biologie  Sciences cognitives  Linguistique
 Écologie et environnement  Sociologie  Histoire
 Économie  Sciences politiques  Design & objets technologiques

 

Candidats

 Fabrice Bardet

Directeur de recherches au CNRS, membre du laboratoire Environnement, Ville, Société
Collège : Sciences politiques

Page perso

Directeur de recherches au laboratoire EVS du CNRS, Fabrice Bardet a publié en 2014 un ouvrage intitulé La contre-révolution comptable (Les Belles Lettres, 2014) dans lequel il propose de distinguer les différentes formes de quantification qui alimentent l’action publique, soulignant la place déterminante qu’ont acquise les comptabilités ces dernières années. Il développe aujourd’hui ses travaux sur les formes de quantification financière en particulier sur le terrain des métropoles dans lesquelles les quantifications ne cessent de prendre plus de place avec la numérisation des économies urbaines. Ingénieur de l’ENTPE, docteur en science politique de l’Université Paris 1 Sorbonne et habilité à diriger des recherches à l’Université de Lyon, il est corédacteur de la revue Métropoles.


 Martin Castelnovo

Chargé de recherche au CNRS, membre du laboratoire de Physique de l'ENS de Lyon
Collège : Physique

Page perso

Après une formation initiale à la modélisation des systèmes de polymères chargés à l’Institut Charles Sadron pendant sa thèse de doctorat en 1998-2001, Martin Castelnovo a travaillé pendant deux ans au Département de Chimie et Biochimie de UCLA aux Etats Unis comme chercheur post-doctoral sur des projets de modélisations des propriétés physiques des batériophages. M. Castelnovo entre au CNRS au Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon en 2004. Il va développer deux thématiques de modélisation en parallèle à l’interface Physique-Biologie: les propriétés physiques de la chromatine à l’échelle des nucléosomes, et les propriétés physiques des virus. A partir de 2009, il initie avec plusieurs autres chercheurs de son laboratoire une nouvelle thématique d’investigations des propriétés physiques des rétrovirus ainsi que de virus d’autres familles, en utilisant des approches combinant expériences physiques, théorie et virologie. Ses projets actuels portent sur la modélisation multi-échelle des infections virales depuis l’échelle cellulaire jusqu’à l’échelle des populations d’organismes.


Ibrahim Cheddadi

Maître de conférences à l'Université Grenoble Alpes, membre du laboratoire TIMC
Collège : Mathématiques
Collèges secondaires : Biologie, Physique

Page perso

Je suis maître de conférence en mathématiques appliquées, et ma recherche porte sur la modélisation mathématique et numérique en biophysique ; je m'intéresse au comportement mécanique de la matière vivante, avec des objets d'étude comme la croissance du méristème végétal ou le mouvement collectif de cellules sur un substrat. Cette recherche interdisciplinaire implique des comparaisons avec des données expérimentales et s'inscrit dans des collaborations avec des équipes de physiciens et de biologistes (notamment au RDP, ENS Lyon). 


 Christophe Crespelle

Maître de conférences à l'Université Claude Bernard Lyon 1, membre du Laboratoire de l'Informatique du Parallélisme
Collège : Informatique

Page perso

Christophe Crespelle a obtenu un doctorat en informatique de l'Université Montpellier 2 en 2007, avec un mémoire portant sur des questions d'algorithmique des graphes. Depuis 2008, il travaille dans le domaine des réseaux complexes en utilisant à la fois des méthodes formelles et empiriques. Il contribue autant à la résolution de problèmes concrets dans des domaines spécifiques, tels que les mesures fiables de la topologie d'Internet et l'analyse des traces de contacts en milieu hospitalier, que sur les questions méthodologiques fondamentales du domaine. Il est Maître de conférences à l'Université Claude Bernard Lyon 1 depuis 2010, effectuant sa recherche à l'IXXI dans l'équipe DANTE, et il a obtenu sa thèse d'habilitation en 2017. Il a également été chercheur à l'Institut de Mathématiques de l'Académie des Sciences et des Technologies du Vietnam, à Hanoï, de 2014 à 2016 et à l'Institut pour l'Informatique de l'Université de Bergen de 2018 à 2020. 


 Michel Dojat

Directeur de Recherche à l'INSERM, membre du Grenoble Neuroscience Institut
Collège :Sciences Cognitives

Page perso

Actuellement Directeur de Recherche à l’Inserm, titulaire d’un diplôme d’ingénieur (Insa, physique, 1982) et d’une thèse en informatique (UTC-Paris 6, 1994), mes champs d’expertise sont la neuroimagerie et la neuroinformatique. Je m’intéresse à l’exploration du fonctionnement cérébral dans des conditions normales et pathologiques et développe des d’outils de traitement et de gestion des données d’imagerie in vivo. Mon intérêt pour les systèmes complexes, plus spécifiquement le cerveau, et l’importance dans ce contexte de la multidisciplinarité, me motivent à présenter ma candidature à un second et dernier mandat au comité de pilotage de l’Ixxi.


 Irène Gannaz

Maîtresse de conférences à l'INSA de Lyon, membre de l'Institut Camille Jordan
Collège : Mathématique
Collège secondaire : Sciences cognitives

Page perso

Je suis maîtresse de conférences à l'INSA de Lyon. Chercheuse en statistiques, je m'intéresse plus particulièrement à l'analyse de données fonctionnelles, parfois à la frontière avec le traitement du signal. Mes travaux sont motivés principalement par des études en neurosciences. Je me présente comme candidate au comité de pilotage de l’IXXI pour contribuer au fonctionnement de cet institut et promouvoir les projets interdisciplinaires. 


Sophie Hatte

Maîtresse de conférences à l'ENS de Lyon, membre du Groupe d'Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne
Collège : Économie

Page perso

Sophie Hatte est enseignante chercheuse en économie à l'ENS de Lyon et au GATE Lyon Saint-Etienne. Ses travaux de recherche portent sur les acteurs de l'information (e.g. médias, réseaux sociaux, activistes, lanceurs d'alerte) et questionnent les déterminants et les effets de la diffusion de l'information dans différents contextes. A l'intersection entre économie politique, sciences politiques et sociologie, ses projets récents mobilisent les techniques avancées d'apprentissage automatisé.


Julie Henry  

Maîtresse de conférences à l'ENS de Lyon, membre du Laboratoire Triangle
Collège : Sociologie

Page perso

Maître de conférences en Philosophie à l'ENS de Lyon et rattachée au Laboratoire Triangle - UMR 5206, je travaille sur une éthique réflexive et contextuelle des pratiques de soins et des pratiques de recherche, en collaboration avec plusieurs centres hospitaliers et instituts de recherche. Je contribue également à un courant émergent, la "philosophie de terrain", à l'interface avec les sciences sociales, et le développe dans le champ de la santé. J'attache une grande importance à la mise en place des conditions d'une interdisciplinarité informée et exigeante sur des thématiques transversales et à impact sociétal, et suis responsable du parcours "Approche plurielle de la santé" du master de Sciences sociales (ouvert en formation continue aux chercheurs et professionnels de santé).


 Vincent Miele

Ingénieur de Recherche au CNRS, membre du laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive
Collège : Écologie & environnement

Page perso

Vincent Miele est Ingénieur de Recherche au CNRS, au laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (LBBE) à Villeurbanne. Spécialiste des méthodes d'analyse statistique des réseaux, il a mené différents travaux sur la structure des réseaux écologiques, depuis les food-webs jusqu'aux réseaux plantes-pollinisateurs. Vincent contribue par ailleurs à vulgariser différents concepts autour des graphes et des réseaux auprès de différentes publics de non-spécialistes. 
 

 Sophie Pantalacci

Directrice de Recherche au CNRS, membre du Laboratoire de Biologie et Modélisation de la Cellule
Collège : Biologie

Page perso

Je m’intéresse aux systèmes biologiques dans leur double dimension temporelle : celle du développement embryonnaire et celle de l’évolution des espèces. Mon système favori est la molaire des rongeurs. D’une part, je cherche à comprendre les mécanismes développementaux, en particulier d’auto-organisation, qui confèrent à la molaire sa forme. D’autre part, par une approche comparative du développement de la molaire chez plusieurs espèces, je cherche à comprendre comment l’évolution morphologique ou génétique est limitée par ces mécanisme ou orientée dans des directions préférentielles. Bien que venant de la biologie « de paillasse », j’ai une sensibilité forte pour les approches théoriques et quantitatives, que je réalise grâce à d’étroites collaborations, avec des bioinformaticiens ou des biomathématiciens. Je suis Directrice de Recherche au CNRS, et je co-dirige avec ma collègue Marie Sémon, l’équipe «génomique comparative et intégrative du développement »  au Laboratoire de Biologie et de Modélisation de la Cellule (ENS Lyon), qui rassemble biologistes de paillasse et bioinformaticiens. J’ai été membre du comité scientifique de LyonSysBio dès 2015 et du comité d’organisation du congrès de biologie des systèmes ICSB 2019 Lyon.  


Jean-Michel Roy

Professeur de Philosophie et de Sciences Cognitives à l'ENS de Lyon, membre de l'Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités
Collège : Sciences Cognitives
Collège secondaire : Linguistique

Jean-Michel Roy est professeur de philosophie et sciences cognitives dans le département des Sciences Humaines de l'ENSL. Il est responsable pour cet établissement du master de sciences cognitives cohabilité avec Lyon 2, et exerce également plusieurs responsabilités de coordination dans la coopération lyonnaise avec la Chine (Programme d'échanges doctoral PROSFER, Joint Research Institute for Science and Society, Knowledge and Action Lab., représentation de l'UDL à Shanghai). Il est également membre du conseil pédagogique du Cogmater de Paris. Il a passé plusieurs années de recherche et d'enseignement aux Etats Unis ( Département de philosophie de Harvard, Département de philosophie et de linguistique et Cognitive Science Center de MIT, Départements d'études françaises de Columbia University et de Wellesley College). Après avoir commencé sa carrière française dans le département de l'ENS de Paris, il a rejoint l'ENS de Lyon en 2001 après avoir été aussi MCF de philosophie à l'université de Bordeaux et fait un séjour de recherches d'un an au Laboratoire de Physiologie de l'Action et de la Perception (CNRS-Collège de France). Il a été affilié aux Archives Husserl de Paris (ENS-CNRS) et au Centre d'Epistémologie Appliquée (Ecole Polytechnique-CREA). Il suit les activités de l'IXXI depuis sa création, en étroite collaboration avec Sara Franceschelli. Il a bénéficié au fil des ans de trois financements de projet par l'IXXI, et a organisé à l'ENSL de très nombreuses activités scientifiques (séminaires, ateliers,conférences...) plusieurs impliquant des membres de l'IXXI.

Son domaine principal de travail est la philosophie des sciences cognitives contemporaines, conçue comme une branche de la philosophie des sciences. Il travaille sur la plupart des grandes questions relatives aux principes fondamentaux de l'explication scientifique contemporaine des système cognitifs et à leur évolution. Sa recherche est en ce moment concentrée sur les problèmes soulevés par la réorientation de l'entreprise cognitive contemporaine vers l'idée qu'un système cognitif est un système incorporé et étendu, qui croise directement et de plusieurs façons la question de la complexité.


 Philippe Rygiel

Professeur à l'ENS de Lyon, membre du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes
Collège : Histoire

Page perso

Professeur d’histoire à l’ENS depuis septembre 2016, j’ai un intérêt ancien pour les transformations de l’écriture de l’histoire liées aux mutations de l’environnement numérique et aux questions touchant à la modélisation de la donnée historique et leur enseignement. Cela m’a conduit à participer à divers titres à plusieurs entreprises collectives (ANR Athis, Equipex Matrice, organisation MASHS 2010, projet ANR Daphné déposé en 2016) en collaboration avec différents acteurs des domaines informatiques et mathématiques (SAM et CRI Paris 1 en particulier). Mon intérêt pour les travaux prenant place sous l’ombrelle de l’IXXI, particulièrement alors que celui-ci entend nouer des liens avec les sciences sociales, s’inscrit dans la continuité. 


 Nicolas Schabanel

Directeur de recherche au CNRS, membre du Laboratoire d'Informatique du Parallèlisme
Collège : Informatique

Page perso

Nicolas Schabanelest directeur de recherches au CNRS en informatique au LIP, ENS de Lyon. Il a été l’un des fondateurs de l’IXXI avec Michel Morvan en 2001. Ses domaines de recherches recouvrent l’informatique théorique et ses applications (algorithmique, structure aléatoire, réseaux d’interaction, automates cellulaires, modèle pour la programmation moléculaire), le développement logiciel (jeux sérieux, développement logiciel de création et édition de nanostructures ADN 3D) et tout récemment la programmation moléculaire in-vitro (DNA computing). Il a été président du comité de pilotage de l'IXXI ces 3 dernières années. 


 Aurélien Tabard

Maître de conférences à l'Université Claude Bernard Lyon 1, membre du Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'information
Collège : Design & objets technologiques

Page perso

Aurélien Tabard est maître de conférence en Informatique à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Il a travaillé comme chercheur à l’Université de Munich, à l’IT University de Copenhague et à Télécom ParisTech. Ses travaux portent notamment sur la conception participative, allant des outils de protypage pour les non-spécialistes, à la documentation des activités de design, au co-design d'infrastructures socio-techniques et aux approches critiques du participatory design. 

 

Filed under:
Actualités
Mar 31, 2021 Newsletter IXXI - AVRIL 2021
Mar 25, 2021 Appel à candidatures 2021 Prix de Thèse Systèmes Complexes Depuis 2017, l’Institut des Systèmes Complexes de Paris IdF (ISC-PIF) et ses partenaires décernent annuellement un prix de thèse dont l’objectif est de mettre à l’honneur la recherche dans le domaine des systèmes complexes et de distinguer les travaux de jeunes chercheur·euse·s particulièrement prometteur·euse.s.
Dec 16, 2020
Nov 06, 2020