Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Voir le monde en interaction

  • logo-enssib.jpg
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Thèse en sociolinguisitique computationnelle

Thèse en sociolinguisitique computationnelle

Le laboratoire ICAR propose une thèse en sociolinguistique computationnelle à l'ENS de Lyon.

Les médias sociaux offrent de nouveaux lieux d’expression dans lesquels se développent des variétés linguistiques nouvelles, à mi-chemin entre écrit et oral. Ces variétés sont caractérisées par des taux d'innovation élevés ainsi que par de grandes variabilités interindividuelles  et intercommunautés. Par ailleurs, ces médias sociaux donnent accès à des quantités de données, tant linguistiques que sociales, encore inimaginables il y a quelques années. L'objectif de cette thèse est d'étudier la variété du français observée sur Twitter avec une approche sociolinguistique, c'est-à-dire en déterminant comment les propriétés du réseau social des locuteurs influent sur la variabilité linguistique.

Cette thèse s'inscrit dans un projet interdisciplinaire à l'intersection entre linguistique, informatique et science des réseaux. Le ou la candidat-e retenu-e sera basé-e à l'ENS de Lyon, intégrera le laboratoire ICAR (icar.univ-lyon2.fr) et sera en interaction forte avec l'équipe Inria-Dante (team.inria.fr/dante/).

Les candidats auront une formation en linguistique/informatique. Les candidatures sont attendues pour le 30 juin et seront composées d'une lettre de motivation, d'un CV et d'au moins une lettre de référence. Cette thèse est financée pour 3 ans par le labex Aslan  (aslan.universite-lyon.fr). Pour plus d'information et/ou pour candidater, contacter Jean-Philippe Magué : jean-philippe.mague@ens-lyon.fr