Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Voir le monde en interaction

  • logo-enssib.jpg
Vous êtes ici : Accueil / Projets / Projets financés en 2009

Projets financés en 2009

Petit Pois Deridé 2009 : 31e Réunion du Groupe de Biologie et Génétique des Populations

Petit pois déridé 2009Oscar GAGGIOTTI

Le Petit Pois Déridé est un colloque généraliste où tous les domaines de la biologie peuvent être abordés du point vue de l'écologie ou de l'évolution. Les thèmes sont en grande partie déterminés par les participants et peuvent concerner la biologie de l’évolution incluant l'évolution moléculaire, la génomique des populations et l'adaptation, l'écologie évolutive, la biologie de la conservation et caractérisation des ressources génétiques, l'agroécologie. Les organismes étudiés couvrent l'ensemble des règnes du vivant.

 

 


 

Oscillations de cellules vivantes

Jocelyn ETIENNE - LSP – DyFCoM

La cellule vivante est un système complexe d'une formidable robustesse, ce qui le rend extrêmement difficile à étudier : elle répond activement aux faibles perturbations, empêchant d'analyser la réponse dans un cadre linéaire.

Deux expériences spectaculaires de biophysique ont récemment mis en évidence des phénomènes d'oscillations de la forme de cellules vivantes.

Ce projet interdisciplinaire, entre biologie, physique et mathématiques appliquées permettra d'ouvrir d'importantes perspectives pour la compréhension de processus biologiques plus complexes sur la base des modèles obtenus.

Lire un article


 

Dynamique du cytosquelette : nouveaux concepts & modèles

Jean-Louis MARTIEL


 

Modélisation de réseaux de signalisation impliqués dans l’angiognénèse

Eric FANCHON


 

Theoretical approaches for the Genome 10 : TAG 2010

C. LESIEUR & G. FEVERATI


 

Isoformes et spécificité tissulaire dans les réseaux d’interactions extracellulaires

Sylvie RICARD-BLUM


 

Dynamique et convergence des systèmes répartis

Denys TRYSTRAM


 

Parallel Experimental And Computational Evolution (PEACE)

Guillaume BESLON


 

Modéliser les dynamiques sociales par la sociologie Tardienne

Pablo JENSEN - LPENS - UMR 5672

Les modèles dynamiques de propagation d'opinions, langages ou traits culturels dans la société représentent l'une des principales thématiques d'interface entre physique et sciences sociales. Par exemple, ces modèles se taillent la part du lion dans la récente synthèse publiée par Castellano et al. (Rev Mod Phys, 2009). En gros, les travaux développés depuis une quarantaine d'années visent à comprendre comment peuvent coexister des traits culturels distincts alors que les échanges entre humains sont supposés les uniformiser. Dans toutes ces études, la modélisation des traits culturels ainsi que des mécanismes de propagation sont schématiques, afin de simplifier les simulations. Depuis une dizaine d'années, les modélisations "agents" permettent de réaliser des simulations moins sommaires, en autorisant la simulation d'agents hétérogènes de complexité variable (N Gilbert, Agent-Based Models, SAGE Publications, 2007). Cet aspect nous conduit à proposer un consortium composé d'un physicien travaillant sur les systèmes sociaux (P. Jensen), un sociologue (B. Latour) et un informaticien (G. Beslon) qui, même s'il ne travaille pas directement sur les systèmes sociaux, apporte une expertise et des interrogations autour du concept d'émergence distribuée.
Dans ce projet, nous voulons en effet combiner les apports de ces différentes disciplines pour développer des simulations de dynamique sociale originales et mieux fondées sociologiquement.