Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Voir le monde en interaction

  • logo-enssib.jpg
Vous êtes ici : Accueil / Projets

Projets finacés en 2017

Bretez II

Mylène PARDOEN, IHS de Lyon (CNRS – FRE 3768)/EVS UMR 5600

À la croisée de l’histoire urbaine, de l’histoire de l’art, du patrimoine immatériel, de l’informatique et des sciences cognitives, ce projet prend le quartier du Grand Châtelet, à Paris, comme zone d’étude. À travers la restitution numérique et s’appuyant sur l’hétérographie, il vise à développer le nouveau concept de maquette 5 D. Ce concept repose sur la restitution visuelle en 3 D, à laquelle s’ajoutent le déplacement à la première personne et la dimension sensible avec la restitution sonore. Ce travail exploratoire a pour objectif de faire avancer la recherche en matière de restitution numérique (finalité : élaboration d’une matrice et développement d’un nouveau média s’appuyant, notamment, sur la réalité augmentée – tant sur le plan visuel que sonore) et modéliser un nouveau média de type documentaire en réalité augmentée. Notre demande de financement doit permettre de lancer les recherches en vue du développement de la partie restitution sonore du documentaire en réalité augmentée.


 

Données, Réseaux et Langage de la Loi

Tommaso Venturini, INRIA

Le projet « Données, Réseaux et Langage de la Loi » vise à mettre en relation des recherches menées en sciences des réseaux à l'IXXI avec une des expériences d’informatique parlementaire les plus avancées en France. Son objectif est d’encourager la collaboration entre chercheurs en sciences politiques et experts des données numériques, analyse des réseaux et traitement automatique du langage.
Le projet présenté dans ces pages s’appuie sur le programme de recherche « La Fabrique de la Loi », développé depuis
quelques années par l’association Regards Citoyens en collaboration avec deux laboratoires de Sciences Po Paris, le CEE et le médialab.
Le projet « Données, Réseaux et Langage de la Loi » vise à encourager la collaboration entre ce programme et les recherches menées dans la Région Rhône-Alpes. Appliquées aux données parlementaires, les compétences en traitement des données massives, analyse des réseaux dynamiques et textométrie développées par ces chercheurs pourraient renouveler l’étude des activités législatives.
Le programme « La Fabrique de la Loi » a permis le lancement en juin 2014 du site www.lafabriquedelaloi.fr​ présentant l’évolution de près de 300 textes dans les deux chambres du Parlement Français. Malgré son succès, cette plateforme rencontre trois limites typiques non seulement de l'informatique parlementaire mais aussi de beaucoup des sciences sociales numériques :
1. Le manque d'une chaîne de traitement des données suffisamment robuste pour permettre l'ajout automatique des nouveaux cas (les nouvelles lois discutées au Parlement) et l'analyse en continu de l'élaboration législative (en offrant ainsi un exemple d'analyse “en temps réel” des phénomènes sociaux)
2. Le manque d'une analyse couplée de la dynamique textuelle (l’évolution des textes de loi) et de la dynamique relationnelle (le réseau des collaborations entre les membres du Parlement), qui permettrait l'investigation parallèle des interactions sociales et de leurs conséquences structurelles.
3. Le manque d'analyse fine du langage permettant une catégorisation semi-automatique des amendements et par conséquent du travail mené par les membres du Parlement (collaboration VS opposition, modifications substantielles VS superficielles, innovation VS restauration, etc.)
Ces trois limites sont l'objet de ce projet de recherche qui vise à les définir d'un manière plus précise et à poser les briques nécessaires à leur dépassement.


 

Experimental characterization and 3D modelling of RARg target search in living cells

Gérard BENOIT, LBMC – CNRS UMR5239 – ENS Lyon

Gene transcription regulation involves the binding of regulatory factors (transcription factors, TFs) at gene regulatory sites along the DNA (gene promoter and enhancer regions). Upon binding TFs facilitate (gene activation) or hinder (gene repression) the activity of the transcriptional machinery (RNA polymerase, ...). However, in order to be active, TF molecules need to find their target sites within the crowed environment of the nucleus. Deploying a multi-disciplinary approach, the present project aims at further characterizing the target search phase of RARg, an evolutionary conserved TF involved in the transduction of extracellular signaling: RARg binds to its DNA targets in presence of retinoic acid (RA), its signaling ligand.
In a first step, we will establish a mouse cell line with a genetically modified RARg gene (insertion of a HaloTag using the Crispr/Cas9 system) allowing us to fluorescently label the RARg proteins in vivo.
In a second step, we will experimentally characterize RARg motion using fluorescent live imaging based on a line-illuminating confocal microscope allowing us to construct the spatio-temporal correlation functions of RARg dynamic in absence and in presence of RA as a signature of RARg modes of motions. In a third step, we will compare these experimental results with 3D simulations of RARg motion in the nucleus explicitly incorporating the binding step in order to estimate the main RARg dynamical parameters (e.g. residence time on its binding sites). Along with the DYNASTy project we submitted to ANR (PRCI), we expect this project to result in an integrated systems view of the RA modulated nuclear receptors RARg action on gene regulation.