Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Sections

Consider the world interacting

  • Logo CNRS
  • Logo ENSL
  • logo-enssib.jpg
You are here: Home / Research / Selected publications / La Chine au cœur de la société de l'information

La Chine au cœur de la société de l'information

2014 - Stéphane Grumbach
Résumé : La société de l’information est particulièrement développée dans l’Europe du Nord, l’Amérique du Nord ainsi que dans certains pays d’Asie, comme la Corée ou le Japon. Le génie de l’Internet, ou plus précisément de ce que l’on appelle en français la toile, semble toutefois venir principalement d’un pays, les Etats-Unis, d’où proviennent l’essentiel des inventions, ou tout au moins leur industrialisation. Les premiers sites mondiaux, Google, Facebook, YouTube, Yahoo!, Wikipedia, Twitter, Amazon sont tous américains. Les européens, comme les autres pays de la planète se sont accommodés de cette dépendance à l’industrie américaine. Un pays fait toutefois exception à ce tableau, la Chine.
 
Actualités
Apr 09, 2019 Date limite : les projets doivent être soumis au plus tard le 24 mai 2019 au plus tard. Tous les renseignements ici: http://www.ixxi.fr/appel-a-projets
Mar 13, 2019 Les Guyanes réunies pour valoriser le « capital naturel » - Le plateau des Guyanes représente l’un des derniers grands massifs forestiers faiblement fragmentés à l’échelle planétaire. Pour autant, cette région demeure mal connue sur la scène internationale.
Mar 12, 2019 Grâce au soutien du DIM Problématiques transversales aux Systèmes Complexes (Région Île-de-France), l’ISC-PIF décerne annuellement un prix de thèse dont l’objectif est de mettre à l’honneur la recherche dans le domaine des systèmes complexes et de distinguer les travaux de jeunes chercheurs·euses particulièrement prometteurs·euses.
Lectures et pratiques croisées de l’Anthropocène Jan 29, 2019 L’Institut Michel Serres, projet hébergé à l'IXXI, édite en version numérique une réflexion transgénérationnelle intitulée Anthropocène à l’école de l’indiscipline. L’ouvrage a été coordonné par Olivier Hamant, Patrick Degeorges, Stephan Grumbach, Julie Le Gall et Ioan Negrutiu.